Personal tools
You are here: Home Publications Développer l’entrepreneuriat de la seconde chance

Développer l’entrepreneuriat de la seconde chance

Si beaucoup de choses ont déjà été accomplies pour encourager les individus à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, force est de constater qu’à ce jour, très peu d’attention a été portée aux entrepreneurs ayant connu l’échec. Une réflexion portant sur les incitants à la reprise d’une activité suite à un échec mériterait pourtant plus d’attention de la part de nos décideurs.

En effet, stimuler l’entrepreneuriat de la seconde chance contribuerait à l’atteinte des objectifs publics en matière d’activité entrepreneuriale. En Europe, nous considérons encore trop souvent que la faillite d’une entreprise n’est pas un élément normal. Or, tout comme la création de nouvelles entreprises, la disparition d’entreprises fait partie intégrante du processus de développement économique d’une région, d’un pays.
C’est ce que Schumpeter nomme la «destruction créative».

Ce document est divisé en 3 parties :

  • La première partie dresse un état des lieux de la situation actuelle en matière d’entrepreneuriat de la seconde chance.
  • Partant de ces constats, la deuxième partie de ce document présente différentes problématiques en matière d’entrepreneuriat de la seconde chance.
  • Dans la troisième partie, cinq recommandations permettant de stimuler l’entrepreneuriat de la seconde chance sont formulées.